Équipe de recherche sur les
terrorismes et les extrémismes
Faculté des Sciences Sociales
Département de science politique

Activités

Revenir à la page activités

Conférence de Benjamin Ducol au 80ème Congrès de l'Association Francophone pour le Savoir (ACFAS)

Lieu : Palais des congrès de Montréal

Dans le cadre du 80ème congrès de l'Association Francophone pour le Savoir (ACFAS) qui s'est déroulé du 7 au 11 mai 2012 au Palais des Congrès de Montréal, Benjamin Ducol, candidat au doctorat en science politique et auxiliaire de recherche auprès de la Chaire de recherche du Canada sur le terrorisme et les conflits identitaires ainsi qu'au Programme Paix et Sécurité internationales (PSI) a présenté une conférence dans le cadre de ce rassemblement scientifique.

Présentée dans le cadre de la section 404 "Medias, communication et information", la communication s'intitulait: "Imaginaires extrémistes et contre-cultures radicales : pour une approche ethno-historique des dispositifs de sensibilisation sur Internet". 

Résumé : En moins d’une décennie, l’avènement d’Internet aura permis une globalisation sans précédent des « imaginaires extrémistes » qu’il s’agisse des discours portés par une mouvance jihadiste (islamisme radical) incarnée à l’échelle transnationale par les sympathisants à la cause d’al-Qa’ida ou des imageries mobilisées par les partisans d’une vision suprémaciste (néo-nationalisme, racialisme, xénophobisme) du monde social. Force est de constater que le cyberespace est aujourd’hui devenu un véritable espace de déploiement pour nombre de « contre-cultures radicales ». Avec le renouvellement d’une sociologie des émotions, l’étude des dispositifs de sensibilisation soit des supports matériels, des agencements d’objets, des mises en scène que les militants déploient afin de susciter des réactions affectives qui prédisposent ceux qui les éprouvent à s’engager ou à soutenir une cause défendue nous semble plus que jamais pertinente pour comprendre l’articulation de ces « imaginaires extrémistes » et de ces « contre-cultures radicales » dans le cyberespace. Offrant une perspective en terme de socialisation cognitive, les dispositifs de sensibilisation forment, structurent ou prolongent les sensibilités des individus à une cause. Partant de l’hypothèse que ces dispositifs de sensibilisation évoluent historiquement tant dans la forme que dans leur grammaire, notre communication entend éclairer les enjeux d’une approche ethno-historique des dispositifs de sensibilisation à l'heure d'internet.

Retrouvez plus d'informations sur le 80ème congrès de l'AFCAS, ici