Équipe de recherche sur les
terrorismes et les extrémismes
Faculté des Sciences Sociales
Département de science politique

Activités

Revenir à la page activités

États fragiles, conflits et terrorisme

Lieu : Amphithéâtre Hydro-Québec, Pavillon Alphonse-Desjardins

Colloque international de la Chaire de recherche du Canada sur les conflits identitaires et le terrorisme et du Programme Paix et sécurité internationales 

Le vendredi, 16 novembre 2007, Amphithéâtre Hydro-Québec, Pavillon Alphonse-Desjardins 

9h30-12h30 Panel 1 : États « fragiles », États « faillis », « États défaillants », « États effondrés » : tentative de clarification conceptuelle

Présidente de séance : Aurélie Campana, professeure adjointe, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les conflits identitaires et le terrorisme, Département de science politique, Université Laval        

Stephen Brown, professeur agrégé de science politique, Université d’Ottawa.
« Fragilité et déroute : vers une meilleure compréhension des concepts ? »

Hitomi Kubo, Programme pour la Paix et la Sécurité Humaine du Centre d’Études et de Recherches Internationales, Paris.
« A human security perspective on the concept of fragile states »

Kathia Légaré, candidate au doctorat, Université Laval.
« La sécuritisation de la faillite étatique et ses impacts sur l’intervention et la souveraineté »

Janine Krieber, Collège Militaire Royal du Canada, Campus St-Jean, associée de recherche au Programme Paix et sécurité internationales de l’IQHEI.
« Le rocher de Sisyphe: comment définir le terrorisme?»

14h30-17h Panel 2 : États fragiles, conflits et menace à la stabilité régionale

Président de séance : Jocelyn Coulon, Centre d’études et de recherches internationales, Directeur du Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix, Montréal.

Cédric Jourde, professeur adjoint de science politique, École d’Études Politiques, Université d’Ottawa.
« De la ‘fragilité’ et de la ‘stabilité’ comme rentes politiques dans les relations internationales : Le cas des États d’Afrique occidentale et sahélienne »

Diego Osorio, Civil Military Coordinator, UN OCHA Iraq Office in Amman, Jordan.
« États Fragiles: Afghanistan, Iraq, Timor Leste, visions du terrain »

Pierre Jolicoeur, Professeur adjoint, Collège royal militaire de Kingston.
« État fragile ou absence d'État : la Géorgie comme facteur d'instabilité régionale »

Tessy Bakary, Professeur de science politique, Département de science politique, Université Laval.
Titre à préciser 

Le samedi, 17 novembre 2007, Le Cercle, Pavillon Alphonse-Desjardins  

9h30-12h Panel 3 : États fragiles et émergence du terrorisme

Président de séance : Louis Bélanger, Professeur de science politique, Département de science politique, Université Laval

Brian G. Williams, associate professor of Islamic History at the University of Massachusetts-Dartmouth
« Tracing the Rise and Fall of Jihadi Safe Havens. From post-Soviet Afghanistan to post-US Iraq »

Jean-Luc Marret, Chargé de recherche, Fondation pour la recherche stratégique et Visiting Fellow, John Hopkins University
« Pour une approche "glocale" des "États fragiles " et du "terrorisme" »

Sami Aoun, professeur de science politique, Université de Sherbrooke.
« Le terrorisme : produit des États forts ou fragiles? Cas du Grand Moyen Orient »

Sébastien Aubertin-Giguère, Directeur Europe, Bureau du Conseil Privé. Bureau de l'évaluation internationale.
« Terrorisme et États fragiles: recentrer le débat »

14h-17h Panel 4 : Les implications pour la lutte contre le terrorisme

Président de séance : Gérard Hervouet, Professeur de science politique, Département de science politique, Programme Paix et Sécurité Internationales, Institut Québécois des Hautes Études Internationales, Université Laval.

Azzedine Rakkah, Directeur de recherche à la Fondation Nationale de Science Politique, Centres d’Études et de Recherches Internationales (CERI), Paris, chercheur invité au Centre d’études et de recherches internationales, Montréal.
« La lutte contre le terrorisme en Algérie et en Lybie »

Adam Rowland Fysh, Country Indicators for Foreign Policy Researcher, Carleton University
« Fragile States Project: Innovative Methodologies for Canadian Policy Support »

Jérôme Nepveu, Analyste de politiques, Paix et sécurité, Institutions démocratiques et conflits, Direction générale des politiques, Agence canadienne de développement international.
« États fragiles et aide au développement »

Louis Guay, Directeur-adjoint, Groupe de travail sur le Soudan, direction générale de l'Afrique, Ministère des Affaires Étrangères.
« Le Canada au Soudan: les défis de l'intervention dans un État en crise »

Avec l’appui financier du Département de science politique de l’Université Laval, de l’Institut québécois des hautes études internationales, du Forum sur la sécurité et la défense, du Bureau du Conseil Privé, Bureau de l’évaluation internationale et de l’Association canadienne pour les études de renseignement et de sécurité.

Renseignements: oana.tranca@hei.ulaval.ca